• Drabbles écrit dans le cadre de la "Soirée Drabble" du 16 janvier 2015 du forum de la Ficothèque Ardente. Le principe est d'écrire des drabbles de 200 mots ou moins sur des images présentées au cours de la soirée. Le thème de la soirée était "Les Amériques du nord ou centrale exceptés les USA". Les personnages des drabbles ne m'appartiennent pas.

    Sable brûlant

    Fandom : Pokémon

    Couple : White/Touko/Ludvina x Trio des Ombres

    Rated : M

    La mission de White l’entraînait aux quatre coins d’Unys. Le désert Délassant  aurait pu être une destination comme une autre si elle n’avait pas croisé la Team Plasma. Et son diabolique Trio des Ombres. Bien qu’elle se soit dissimulée dès qu’elle les avait aperçu, elle s’était su repérée. « On » allait pas tarder à venir la trouver, et son intuition avait été juste. 

    Entre deux dunes, elle avait soudainement senti deux bras la plaquer contre un torse résolument masculin et un souffle chatouiller son cou. En l’espace d’un instant, elle était allongée dans le sable, à moitié nue, le corps d’un individu masqué la surplombant. Son amant occasionnel. Son masque cogna son visage alors qu’il se penchait pour l’embrasser. Ils n’avaient pas beaucoup de temps, ils le savaient tous les deux et ils ne le perdaient pas. Rapidement, ils se fondirent l’un dans l’autre et leurs mouvements se firent fébriles. Ils atteignirent l’orgasme et presque aussitôt, son amant masqué disparut telle l’ombre qu’il était, comme d’habitude sans avoir prononcé le moindre mot, émis le moindre son. 

    White se rhabilla en silence, se demandant ce qui la poussait à continuer cette relation malsaine, où il n’était pas la moindre question de tendresse.

    Au milieu de l’histoire

    Fandom : Pokémon

    Couple : Aurore/Dawn/Hikari x Cynthia/Shirona

    Rated : M

    L’intérêt d’Aurore pour l’histoire lui provenait de Cynthia. La belle championne était avant tout une historienne passionnée et elle lui avait appris beaucoup de choses, et pas seulement en vieilles ruines. Dans celles abritant les mystérieux Zarbis, elles aimaient se retrouver pour discuter, échanger des informations sur l’actualité, combattre…

    Et profiter l’une de l’autre, aussi. Il y avait si peu de monde qui poussait jusqu’aux ruines qu’elles se savaient seules la majorité du temps. Allongées sur l’herbe moelleuse devant le site, elles échangeaient des caresses érotiques au milieu de soupirs de bonheur. Elles se voyaient se rarement que le moindre moment intime était précieusement savouré. Souvent, elles avaient du mal à se débarrasser des admirateurs de la maîtresse de la ligue. Aujourd’hui, elles n’étaient que toutes les deux et en profitaient sans vergogne. 

    Etourdie de plaisir, Aurore leva alors les yeux et poussa un cri étranglé. Simultanément, elle se redressa et attrapa leurs habits au hasard pour les en couvrir précipitamment, les joues écarlates.

    Finalement, elles étaient bien de voyeurs, même s’ils n’étaient pas ce qu’elles pensaient. En effet, les Zarbis voletaient paresseusement autour de leurs ruines, juste au-dessus d‘elles.

    Parce qu'il est le héros !

    Fandom : Hetalia

    Couple : Amérique x Biélorussie 

    Rated : M

    Cuba avait offert des cigares de son cru à Amérique, prétextant un début de réconciliation. Las ! Evidemment, le héros du monde ne pourrait pas supporter le tabac aussi fort, Biélorussie le savait. Elle essaya de l’en dissuader, mais Amérique restant un homme, il voulait évidemment ne pas perdre la face. Une remarque « innocente » n’y était évidemment pas pour rien. Natalya avait jeté son frère plus trop chéri dehors mais le mal était fait.

    Et Amérique en train de suffoquer au sol.

    La jeune femme se précipita et, alternant grandes gifles et bouche-à-bouche, réussit à faire passer son malaise à son petit-ami. Les cigares terminèrent dans l’évier : elle était sûre qu’il ne pourrait plus les utiliser ! Elle revint finalement dans leur salon ou Amérique se nettoyait le gosier à grands coups de soda.

    _ J’ai cru mourir, couina-t-il.

    _ Je te l’avais bien dit.

    La remarque le vexa, elle le vit. Avec un sourire mauvais, elle s’approcha de lui d’une démarche prédatrice et entreprit de lui enlever sa veste d’aviateur. Le tee-shirt suivit le mouvement.

    _ Peut-être que je t’écouterais si tu me fais ça avant mes conneries, glissa Amérique, opportuniste.

    Biélorussie sourit : ce n’était franchement pas une mauvaise idée.

    Le charme de Cuba

    Fandom : Hetalia

    Couple : Cuba x Liechtenstein

    Rated : M

    La petite Liechtenstein avait bien grandi. Avait-elle fini par avouer ses sentiments à Suisse de qui elle était amoureuse depuis longtemps ?

    Que nenni ! En devenant une belle jeune femme, la blondinette avait attiré de nombreuses convoitises mais, à la grande surprise de tous, l’élu de son cœur avait été Cuba ! Les rumeurs étaient allées bon train quand le massif et viril cubain avait commencé à s’afficher avec la frêle et délicate Liechtensteinoise. Suisse s’était chargé de faire taire tout ce petit monde.

    Tout le monde ignorait donc les raisons pour lesquelles Lily avait choisi Cuba et personne n’osait demander. Le grand frère prompt à la gâchette était toujours bien trop près des langues de vipère. Ainsi, Lily ne pouvait pas décrire à quel point son fiancé était doux et attentionné envers elle. Qu’il la regardait comme si elle était le plus précieux trésor au monde. Qu’à chaque fois qu’il la touchait, elle se sentait comme une rose de cristal entre ses mains puissantes, qu’il était capable de l’emmener au septième ciel avec une tendresse et une volupté extraordinaires.

    Et puis, au fond, elle gardait ça pour elle avec une pointe de jalousie. Cuba était à elle et à elle seule !

    Un palais rien que pour toi

    Fandom : Hetalia

    Couple : Canada x Ukraine

    Rated : M

    Entre deux nations habituées au froid, Canada et Ukraine semblaient faits pour s’entendre. Et en effet, leur couple marchait à merveille et ne voyait aucun nuage ! Matthieu gâtait sa petite amie qui lui apportait une tendresse infinie. Ils vivaient leur passion dans leur coin, tous deux trop discrets pour attirer l’attention. Des fois chez l’un, des fois chez l’autre, ils étaient cette fois au Canada. La jeune homme avait une surprise pour l’élue de son cœur. 

    Celle-ci, les yeux bandés, marchait de manière hésitante vers une direction que seul Matthieu connaissait.

    _ C’est encore loin ? Demanda-t-elle.

    _ Presque, la rassura-t-il. Tu vas adorer !

    Finalement, il les arrêta tous les deux et ôta le bandeau. La jeune femme poussa une exclamation de pur ravissement en découvrant le palais de glace. Canada glissa sa main dans la sienne.

    _ On ne construit plus de palais comme avant, lui confia-t-il, mais je voulais t’offrir celui-là. Il fondra au printemps, mais on peut toujours en profiter cette hiver.

    _ Commençons maintenant ! 

    Et Ukraine n’attendit pas un instant pour entraîner son fiancé à l’intérieur du château afin qu’ils puissent en « profiter ». Matthieu songea furtivement que l’ardeur de sa compagne pourrait bien faire fondre leur château avant l’heure…

    De nouveau

    Fandom : Pokémon

    Couple : White/Touko/Ludvina x Trio des Ombres

    Rated : M

    De nouveau, ils se retrouvaient et de nouveau, ils faisaient ce pour quoi il venait. White doutait cependant : quelque chose lui semblait différent dans son amant masqué. Avait-elle raison depuis le début, ne faisaient-ils - tous les trois - que jouer avec elle et s’alterner son corps ? Ou alors, son amant était-il nerveux ou plus avide ce jour-là ? Il se montrait particulièrement audacieux, embrassant chaque parcelle de son corps, s’amusant à l’emmener au bord de l’orgasme rien qu’avec ses doigts, mordillant ses seins et faisant durer indécemment le plaisir.

    White n’était plus que sensation, son corps la brûlant délicieusement, ne pouvant retenir ses gémissements de plaisir. Le sol froid et dur sous son dos n’était plus qu’un vague souvenir et quand il la pénétra enfin, elle poussa un cri puissant. Peu importait après tout qu’il n’y en ait qu’un ou les trois, elle adorait ce qu’elle vivait en cet instant et n’échangerait cet instant pour rien au monde. Elle s’agrippa à lui quand il commença ses va-et-vient vigoureux en elle. Décidément, son amant n’agissait pas comme d’habitude mais elle était loin de s’en plaindre. Ses gémissements de bonheur résonnèrent dans la grotte alors que lui n’émettait toujours pas le moindre son.

    Dreadlocks

    Fandom : Hetalia

    Couple : Cuba x Liechtenstein 

    Rated : M

    Lily s’observa sous toutes les coutures dans le miroir, n’arrivant pas à déterminer si elle aimait ou si elle détestait ce qu’elle voyait dans le miroir. Cuba avait décidément un style très particulier qui ne pouvait certainement convenir qu’à lui. Les vêtements incroyablement colorés et les énormes lunettes de soleil donnaient un drôle d’effet sur elle. Néanmoins, elle sourit à son reflet : il était amusant d’oublier les formalités, ne serait-ce qu’un instant. Elle parada devant le miroir en prenant des poses soit lascives, soit grotesque, et riait toute seule de sa bêtise.

    Son petit ami entra au moment où elle effectuait un déhanché qu’elle espérait érotique. S’il fut stupéfait l’espace d’une seconde, il s’écroula bien vite dans un fou rire irrésistible. Lily se débarrassa aussitôt de la perruque à dreadlocks en s’empourprant. 

    _ Ne ris pas ! Se vexa-t-elle en sautant sur le lit pour se placer à califourchon sur lui.

    Cuba cessa aussitôt de rire et lui attrapa les hanches avec un air gourmand.

    _ Tu sais que tu étais super sexy comme ça ? Lança-t-il.

    Il l’embrassa en faisant courir ses mains sur son corps gracile.

    _ Mais je te préfère quand même quand tu n’as rien sur toi…

    Dernière fois

    Fandom : Pokémon

    Couple : White/Touko/Ludvina x Trio des Ombres

    Rated : M

    Le château illégal construit par la Team Plasma était désert. La bataille avait fait de nombreux dégâts au splendide édifice et White marchait en faisant attention aux nombreux débris jonchant le sol. Elle était seule.

    Ou du moins le croyait-elle. Elle ne comprit qu’elle était observée que quand la porte d’une chambre s’ouvrit lentement quand elle passa devant. Sans hésiter, elle entra et la porte se referma. Elle était habituée à ce rituel, depuis le temps.

    Deux bras l’enlacèrent par derrière et elle fut plaquée contre un torse musclé. L’étreinte dura longtemps, plus longtemps que d’habitude et son cœur s’accéléra. Ce n’était pas du désir, mais de l’appréhension. Elle se doutait que la situation était cette fois inhabituelle.

    Son amant masqué l’allongea sur un lit un peu poussiéreux, l’embrassa, la caressa longuement, doucement, comme s’il voulait graver ce moment dans leurs mémoires à tous les deux. Il la déshabilla respectueusement et lui fit l’amour avec une tendresse qu’elle ne lui avait jamais connue. Était-il possible qu’il se soit attaché à elle, à force ? 

    Elle n’osa pas manifester son plaisir trop bruyamment, de peur de briser la magie de l‘instant. Elle se doutait que c’était la dernière fois qu’elle le - ou qu’elle les - voyait. 

    Provocation

     

    Fandom : Hetalia

    Couple : France x Angleterre

    Rated : M

    _ C’est vil de te part de m’avoir emmené ici, grogna Angleterre.

    _ Je ne vois pas du tout de quoi tu parles, mon lapin, chantonna France en ouvrant sa valise.

    Ils avaient pris l’avion la veille et après de longues heures de vol, avaient finalement posé le pied sur le sol américain, dans une ville nommée Cap-Breton. Arthur connaissait bien sa géographie, il savait qu’une ville du pays de son éternel rival et amant portait le même nom. C’était une provocation !

    Et la provocation, ça se payait, foi d’Arthur Kirkland ! L’anglais oublia le déballage de sa valise pour le moment et se dirigea vers le français à pas de loup, avec une mauvaise idée derrière la tête. Néanmoins, France se tourna juste au moment où il arrivait à sa hauteur et l’emprisonna entre ses bras.

    _ Tu espérais me faire quelque chose, mon lapin ? Rit le français.

    _ Lâche-moi tout de suite ! Eructa Angleterre, vexé. Je ne suis pas ton lapin !

    Tous deux tombèrent sur le lit, l’anglais était sûr que son rival l’avait fait exprès. Néanmoins, les mains de ce dernier sous sa chemise lui coupèrent toute velléité de rébellion. Il trouverait bien un autre moment pour se venger.


    2 commentaires
  • Drabble écrit dans le cadre de la "Soirée Drabble" du 11 avril 2014 du forum de la Ficothèque Ardente. Le principe est d'écrire des drabbles de 200 mots ou moins sur des images présentées au cours de la soirée. Le thème de la soirée était "Les endroits insolites". Les personnages d'Hetalia ne m'appartiennent pas.

    Fantasme inavoué

    Fandom : Hetalia

    Couple : Amérique/Alfred x Biélorussie/Natalya

    Rated : M pour lime

    Amérique avait hurlé de joie en apercevant ce lit dans une publicité à la télévision. Biélorussie, beaucoup moins. Mais envers et contre tout, son amant aimait les hamburgers plus que sa propre vie - il lui avait assuré qu’il les aimait moins qu’elle, heureusement pour lui - et il lui fallait cet objet.

    Amérique avait donc investi dans un lit hamburger. Quand on le regardait de loin, on voyait un hamburger géant en tissu. C’était franchement perturbant, songeait la slave, mais son petit amant s’était empressé de l’attirer à l’intérieur pour l’étrenner.

    Était-ce la joie de posséder un lit à l’image de sa plus grande passion, mais le jeune homme se montra particulièrement entreprenant et fougueux. Ce n’était pas pour déplaire à Biélorussie : elle pouvait bien sacrifier au ridicule de dormir dans un lit-hamburger si les performances de son amant se développait dans le bon sens grâce à ça.

    Après lui avoir fait l’amour comme un fou, Alfred roula sur son nouveau lit en tenant sa petite amie entre ses bras. Il fourra son nez dans la chevelure platine et soupira d’aise.

    _ En fait, avoua-t-il tout bas, j’avais toujours rêvé faire l’amour dans un hamburger…

     

    _ C’est dégueulasse, décréta Natalya.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique