• Drabbles écrit dans le cadre de la "Soirée Drabble" du vendredi 14 octobre 2016 du forum de la Ficothèque Ardente. Le principe est d'écrire des drabbles de 200 mots ou moins sur des images présentées au cours de la soirée. Le thème de la soirée était "Plaisir d'automne". Voltron ne m'appartient pas.

     Avertissement : Le rating des drabbles est M. Toujours.

    .

    .

     La planète de l'automne

    Fandom : Voltron Legendary Defender

    Couple : Shiro x Allura (hétéro)

    L’herbe est d’un vert presque artificiel. Les citrouilles disposées ça et là autour du chemin et les feuilles multicolores tombant des arbres scintillent comme des pierres précieuses.

    Au début, ils ont juste avancé sans parler. Puis, peut-être grisée par l’ambiance paisible de cette étrange planète, Allura s’est rapprochée de lui. Leurs mains se sont touchées, puis enlacées, naturellement.

    Dissimulés dans l’ombre d’un conifère, allongés l’un contre l’autre, la princesse et le héros ont appris à se connaître intimement. Le mélange de force et de tendresse du terrien font fondre Allura. La détermination et le grand cœur de l’Althéenne suscite l’admiration de Shiro. Ils se sont observés, longtemps, avant d’oser céder à l’appel de leurs corps.

    Allura est forte, mais elle est si délicate que le paladin retient ses caresses de peur de la briser. Mais la princesse finit par prendre les commandes, frémissante d’envie. D’un geste sûr, elle inverse les positions et se juche sur le corps musclé de son amant. Le contraste de sa peau brune sur l’épiderme privé de soleil de Shiro les électrise. Tout les sépare mais ils se rapprochement par la force de leurs sentiments.

    Un dernier baiser et ils s’envolent tous les deux bien plus haut que les étoiles.

    ...

    Première fois

    Couple : Lance x Pidge (hétéro)

    Lance voulait s’entraîner afin de pouvoir assurer en rencontrant « la bonne ». Pidge était juste curieuse de savoir ce que ça faisait. Très simplement, ils décidèrent de le faire ensemble.

    Plus tard, ils se rendraient compte qu’ils n’auraient pas voulu le faire avec quelqu’un d’autre.

    Ils s’isolèrent dans une pièce du château à la décoration automnale, où un faux feu de bois dégageait une chaleur réconfortante. 

    Curieusement, c’est Lance qui paraissait le plus intimidé. Pidge se contenta d’ôter ses vêtements et de les plier, méthodiquement, sans émotion. Alors qu’elle était déjà en sous-vêtements, le paladin bleu retint sa main.

    – Essaie de rendre ce moment un peu romantique, d’accord ?

    Pidge voulait répondre qu’il n’y avait rien de romantique à ce qu’ils allaient faire, qu’ils étaient juste une expérience l’un pour l’autre. Les lèvres du jeune homme sur les siennes lui coupèrent la parole. Ses mains chaudes sur sa peau, glacée, lui procurèrent des frissons inattendus. 

    Quand Lance l’allongea sur le canapé et commença à parcourir son corps de baisers, la paladin rejeta la tête en arrière en gémissant. Une étrange chaleur naissait peu à peu dans son bas-ventre. Les gestes de Lance, qui devenaient fébriles, lui indiquèrent qu’il ressentait la même chose.

    ... 

    Pause sucrée

    Couple : Lance x Pidge (hétéro)

    Le chocolat coule dans sa bouche, chaud et sucré. Puis les lèvres de Lance s’emparent des siennes avec avidité. Le sucre et le chocolat coulent dans la gorge de Pidge comme le désir dans ses veines.

    Quand le paladin bleu est venu la trouver, avec du chocolat chaud et des churros, c’était dans l’idée de passer un moment gourmand rien que tous les deux, en amoureux. Il avait préparé les churros lui-même et en avait laissé suffisamment à la cuisine pour occuper quelques heures le reste du groupe, toujours trop curieux et invasif.

    Depuis… Le moment est toujours gourmand, et évidemment amoureux. Très amoureux.

    À califourchon sur les genoux de son petit ami, qui lui présente des morceaux de churros dégoulinant de chocolat du bout des lèvres, la paladin vert procède à des va-et-vient langoureux. Céder au péché de la chair et à celui de la gourmandise en même temps a quelque chose de particulièrement excitant.

    Lance la presse soudain contre lui avec un grognement d’impatience. Pidge gémit quand elle s’enfonce plus durement sur le sexe de son petit ami. Celui-ci saisit ses hanches pour accélérer le mouvement de leurs ébats, oubliant les sucreries. Leurs corps s’embrasent de plaisir alors qu‘ils se laissent complètement aller.

    ...

    Délicieuse hallucination

    Couple : Shiro x Allura (hétéro)

    Allura est assise sur les talons, le menton entre les mains et les yeux écarquillés. Entre deux éclats de rire hystérique, Shiro tient des propos tout à fait vulgaire à son encontre.

    Elle n’aurait jamais imaginé un jour voir Shiro, si sérieux et maître de lui, dans un tel état. L’amusement fait pétiller ses yeux. Elle ne lui laissera jamais oublier ce moment. 

    – Et puis ton cul… poursuit Shiro d’une voix balbutiante. Ton joli p’tit cul… tout rond, moulé dans ta combinaison… tu crois que j’ai pas regardé, hein…? Tu t’imagine peut-être que tu peux te balader comme ça sans en subir les conséquences ?

    – À quelles conséquences je dois m’attendre ? s’enquit la princesse d’une voix caressante.

    Cela ressemble à une provocation. Shiro se relève, curieusement solide malgré les hallucinations provoquées par le champignon qu’elle lui avait pourtant dit de ne pas manger. D’un geste brusque, il la fait basculer en arrière et lui arrache presque sa combinaison. Ses larges mains s’emparent de ses seins dénudés et les malaxent énergiquement. Allura gémit et enroule les jambes autour des hanches du jeune homme. 

    Shiro s’empresse de les déshabiller entièrement afin de montrer à la princesse toutes les conséquences qu’il va lui faire subir.


    votre commentaire
  • Drabbles écrit dans le cadre de la "Soirée Drabble" du vendredi 16 septembre 2016 du forum de la Ficothèque Ardente. Le principe est d'écrire des drabbles de 200 mots ou moins sur des images présentées au cours de la soirée. Le thème de la soirée était "Les jeux vidéos". Certains des personnages m'appartiennent, je préciserais pour chaque drabble ce qu'il en est.

    Petite précision : Métatron et Sandalphon sont des anges jumeaux dans la tradition juive. Alecto la Furie est une créature issue de la mythologie grecque. J'ai adapté ces mythes à ma propre sauce. 

     Avertissement : Le rating des drabbles est M. Toujours.

    .

    .

     

    L'ange glorieux

    Fandom : Original

    Couple : Métatron x Manon (hétéro, suggéré)

    Dès que Manon vit Métatron, elle sentit son cœur dégringoler dans sa poitrine avant de se mettre à battre de manière frénétique. Malgré les avertissements de Sandy, tout en sachant que le chef des anges n’oublierait jamais son amour disparu, qu’une relation entre un dieu et une mortelle n’avait aucun avenir, elle était tombée irrévocablement amoureuse.

    Son amour unilatéral, impossible à concrétiser, la frustre énormément. Seule dans sa chambre, Manon pense à Métatron en rêvant à des gestes que le chef des anges n’aura jamais envers elle. Enroulée dans sa couette épaisse, les genoux repliés contre sa poitrine, elle caresse l’intérieur de ses cuisses du bout des doigts, comme la caresse d’une plume. Elle est persuadée que Métatron est d’une douceur inégalée et se touche comme elle s’imagine qu’il pourrait la toucher. Petit à petit, ses mains remontent lentement et titille son intimité, la faisant frémir de plaisir. Avec la couverture qui lui tient déjà chaud, son corps devient rapidement bouillant et se couvre de sueur. Ce n’est pas forcément agréable mais ne change pas sa position.

    Elle étouffe ses soupirs dans l’épais tissu et répète inlassablement le  nom de son amour impossible. C’est les seuls moments où elle ose prononcer ce nom, à voix basse, comme en secret. 

    .

    .

    Infinies retrouvailles

    Fandom : Original

    Couple : Sandalphon/Sandy x Chypre/Alecto (hétéro) 

    Quand Sandy était encore humaine, leur relation était déjà vouée à l’échec. Bien qu’ils se soient choisis, malgré leur immense amour, la jeune femme était destinée à mourir. 

    À présent qu’ils sont immortels tous les deux, ils devraient pouvoir s’aimer librement. Mais Chypre est une Furie, créature du monde des ombres et Sandy, malgré son statut officieux de fille d’Hadès, reste un ange, serviteur de la lumière. Leur relation n’est ni acceptée ni facile : Chypre ne peut sortir sur Terre que du coucher au lever du soleil. 

    Peu leur importe : ils s’aiment.

    Rien n’a fait faiblir cette évidence, ni le temps, ni la séparation ou les divers obstacles qui se sont dressés sur leur chemin. Dans les bras l’un de l’autre, c’est comme s’il ne s’était rien passé. Les gestes sont assurés, les mains savent exactement où se placer. Les corps s’entremêlent dans des soupirs longs et profonds, des frémissements les font vibrer, les bouches ne se quittent que pour déposer des baisers sur des peaux brûlantes. Sandy s’agrippe aux épaules de Chypre en cambrant le dos alors qu’il va et vient vigoureusement entre ses reins. Le coucher de soleil , seule témoin de leurs ébats, colore de feu la peau de Chypre, brunit celle déjà dorée de l’ange. 

    .

    .

    L’héroïne qui n’aimait pas l’humanité

    Fandom : Original

    Couple : Sandalphon/Sandy x Manon (yuri)

    Sandalphon a assisté à toute l’évolution de l’humanité, depuis l’apparition des premiers hominidés. Tout ça pour s’attacher à une no-life abhorrant l’idée même de sociabiliser. Manon est pourtant fort jolie et pourvue de courbes attrayantes. 

    L’ange prend sa décision en un instant : elle a toujours été du genre impulsive. À pas légers, elle rejoint Manon et referme délicatement son ordinateur portable. Celle-ci sursaute, contrariée :

    – Tu fais quoi ? !

    – Ça fait longtemps que tu es sur ton engin… je me suis dit que tu avais besoin de te détendre un peu… 

    Les doigts fins de Sandy s’égarent sur les épaules de Manon et y impriment un mouvement de rotation destiné à les assouplir. La jeune femme résiste un peu avant de se laisser aller au délicieux massage. Douce et chaleureuse, l‘ange sait exactement comment lui faire plaisir. 

    Sandy fait pivoter le siège de Manon vers elle et entreprend de l’effeuiller avec lenteur, posant de petits baisers le long de l’épiderme pâle, qui se couvre de chair de poule. Elle s’agenouille devant son amante et écarte doucement ses jambes. Elle pose ses lèvres sur la peau fine à l’intérieur des cuisses. Des gémissements saluent ses attouchements délicieux et elle esquisse un sourire satisfait.


    2 commentaires
  • Drabbles écrit dans le cadre de la "Soirée Drabble" du vendredi 15 janvier 2016 du forum de la Ficothèque Ardente. Le principe est d'écrire des drabbles de 200 mots ou moins sur des images présentées au cours de la soirée. Le thème de la soirée était "Les loisirs d'hiver". Certains des personnages m'appartiennent, je préciserais pour chaque drabble ce qu'il en est.

    Avertissement : Le rating des drabbles est M. Toujours.

    .

    .

     

    Glissades (en deux parties)

    Fandom : Steven Universe

    Couple : Améthyste x Péridot (yuri)

    Les humains ont vraiment des loisirs étranges. Péridot est têtue mais après moult chutes douloureuses, elle a décidé de prendre une pause. À côté d’Améthyste, qui préfère grignoter que patiner, elle observe le reste du groupe. Perle est une vraie danseuse, les deux petits tournoient en se tenant la main et Grenat surveille avec attention. Améthyste a installé un véritable pique-nique tout autour d’elle et, d’un geste de la main, invite Péridot à se servir. Cette dernière ne trouve aucun intérêt à manger mais prend un paquet, curieuse. 

    – Tu ne sais strictement rien du monde humain, hein ? glousse Améthyste.

    Péridot renifle avec mépris : pas besoin de prendre ce ton avec elle, c’est un génie, elle apprend vite et dépassera bientôt ces mottes de Gemmes de Cristal en tout points ! Ah zut, elle est l’une de ces mottes, maintenant…

    – Grenat m’a dit que tu t’intéressais la fusion, poursuit la gemme mauve avec un étrange sourire.

    Péridot sent son visage devenir brûlant.

    – Hé bien, peut-être…

    – Si tu veux, je peux te filer un coup de main, moi aussi… susurre Améthyste.

    Péridot se noie dans les yeux de son interlocutrice. Qu’est-ce qui est en train de se passer ?

    Améthyste se lèche les doigts avec application. Péridot se sent soudain beaucoup trop intéressée par ce geste. Honteuse, elle détourne les yeux, ne sachant pourquoi observer ainsi la gemme violette la met si mal à l’aise.

    – Les humains sont des loisirs parfois très plaisants, poursuit Améthyste d’une voix très amusée.

    – Du genre ? rétorque immédiatement Péridot, sa curiosité piquée au vif.

    – Je peux te montrer, t’en penses quoi ?

    Du bout de ses doigts violets, elle trace des formes imaginaires sur le bras de Péridot. Celle-ci sent des frissons bien curieux secouer tout son corps. Il fait très chaud tout à coup et elle ne sait plus où se mettre.

    – Viens, chuchote Améthyste. Il nous faut un endroit plus calme…

    Sur la patinoire, Perle rejoint Grenat dans une glissade élégante et suit son regard. La fusion observe Péridot et Améthyste qui se faufilent hors des gradins, main dans la main. 

    – Mais… ? ! s’étouffe Perle. Améthyste et… ? ! Depuis quand ? Tu savais ? !

    Son indignation est palpable mais Grenat sourit sereinement : elle s’habituera.

    – La compagnie d’Améthyste fait le plus grand bien à Péridot, déclare-t-elle.

    Perle lève les yeux au ciel.

    .

    .

    Le bain

     

    Fandom : Steven Universe

    Couple : Steven x Connie (hétéro, suggéré)

    La baignoire est si grande qu’elle ressemble presque à une piscine. Steven a sauté dedans à pieds joints, éclaboussant toute la pièce. Perle râle mais c’est trop amusant. Améthyste s’est changé en requin miniature et fait des ronds dans l’eau. Elle a l’air de beaucoup s’amuser : elle claque parfois des mâchoires près de Péridot qui se contente de toucher l’eau du bout des doigts, incertaine sur la conduite à suivre. 

    Connie se laisse glisser à l’eau à son tour, avec précautions. Steven se retrouve tout à coup comme hypnotisé par la vision du corps brun de son amie qui s’immerge lentement. Il déglutit en sentant un étrange picotement naître dans son bas-ventre. Il aimerait bien cesser de regarder mais Connie est magnifique et il se sent comme figé. C’est uniquement quand son amie se met à le regarder en retour qu’il prend conscience de sa situation.

    Il est dans la merde.

    – J’vais chercher un ballon ! crie t-il pour justifier sa fuite.

    Perle proteste, en vain. Le gamin est déjà loin. Une fois seul, il s’adosse à un mur et soupire en regardant son caleçon qui arbore une bosse. Il ne peut pas revenir auprès des filles dans un état pareil…

    .

    .

    A pas feutrés

    Fandom : Steven Universe

    Couple : Rose Quartz x Perle (yuri)

    Sur la pointe de ses ballerines, Perle ne fait aucun bruit en marchant dans la neige. Rose ose à peine remuer. Le silence alentour est irréel et les deux gemmes se sentiraient coupable de le briser. En pleine nuit, ce champ de sculpture de glace est parfaitement désert. Il est incroyable de voir ce que les humains, pourtant si primitifs, sont capables de réaliser comme belles choses. 

    Toutes deux entrent dans le château de neige. Il est beaucoup moins travaillé sur l’extérieur mais les dimensions restent admirables. Et au moins, à l’intérieur, le vent et la neige n’entrent pas, elles seront à l’abri.

    Perle glisse sa main dans celle de Rose et elles échangent un doux regard. Un baiser vient accompagner cette complicité. Rose prend les mains de Perle et la fait tourbillonner. La gemme frissonne d’anticipation en sachant ce qu’il va se passer. Leur danse, répétée encore et encore, est devenue naturelle pour elles, mais toujours porteuses d’exquises sensations. Perle n’est plus capable de se passer de la douceur de la peau de Rose, et encore moins de ses baisers. 

    A force de vivre avec les humains, elles ont appris quelques-unes de leurs coutumes. Et celle sur leurs fusions est particulièrement plaisante…

    .

    .

    Fondre

     

    Fandom : Steven Universe/Gravity Falls (cross-over)

    Couple : Perle x Stanford Pines (hétéro)

    Spéciale dédicace à @Cirilee qui a propagé l'épidémie du PearlAuthor sur tout tumblr (et à moi, qui passait par là). Merci !

    – Que la soirée fondue… commence ! crie Steven, excité comme une puce.

    Au signal, chacun plonge l’aliment qu’il a préalablement choisi dans la marmite de fromage. Perle tourne son morceau de pain entre ses doigts fins sans manger, comme à son habitude. Leur invité, un jeune voyageur dimensionnel du nom de Stanford, semble à peu près aussi mal à l’aise qu’elle. Quand Perle quitte la table en prétextant débarrasser quelques assiettes vides, il en profite aussitôt pour la suivre.

    Perle aime beaucoup Stanford : ils ont tant en commun, ils sont sur la même longueur d’onde. Leurs discussions sont passionnantes et éclairées. C’est pour cela que, parfois, elle l’emmène à l’ancienne arène où elle s’entraîne.

    Ses joues se colorent quand elle pense à ce qu’ils y ont fait, une fois. Le jeune homme était timide et maladroit, mais ses baisers et ses caresses étaient sincères. Elle l’a guidé de son mieux pour ce qui était leur première fois à tous les deux. Les sensations étaient surprenantes, bien différentes d’une fusion. Mais la gemme doit bien avouer que ce que les humains appellent « faire l’amour » est plutôt agréable.

    Perle n’oubliera jamais Rose. Mais des fois, elle a besoin de se détendre.

    .

    .

    Quelques heures de plaisir

     

    Fandom : Steven Universe

    Couple : Améthyste x Péridot (yuri)

    Le feu crépite dans la cheminée. Steven est parti avec Connie, Grenat est partie les étoiles seules savent où et Perle s’entraîne à l’arène. Elles ont plusieurs heures devant elle. Péridot a commencé à bricoler dans son coin avec les appareils que Steven lui a donné mais la gemme violette avait une autre idée en tête. La nouvelle recrue n’avait aucune chance.

    Améthyste ne s’étonne pas du goût et de l’audace que Péridot a pris dans leur relation : après tout, c’est elle qui lui a tout appris. Les petits doigts de la gemme verte sont particulièrement agiles. Sa bouche d’où sortent la plupart du temps des injures sait aussi y faire. Péridot est une élève très appliquée. Améthyste gémit plus fort quand une langue taquine titille son ventre et s’engouffre dans son nombril.

    Elle agrippe les hanches étroites de son amante et colle leurs deux bassins pour s’y frotter avec langueur. Péridot s’étrangle mais ne se débat pas, bien au contraire. Elle ronronne presque, comme le chat qu’elle semble parfois être. Ces postures animales amusent beaucoup Améthyste : la gemme verte est souple et elles font parfois des choses extras. Il suffit juste d’un peu d’imagination et le plaisir est toujours au rendez-vous.

    .

    .

     Les jolies perles

     

    Fandom : Steven Universe

    Couple : Diamant Bleue x Diverses Perles Bleues (yuri, harem)

    Diamant Bleue est connue pour aimer la beauté. Sa cour personnelle est constituée de perles de toutes les nuances de bleu, plus magnifiques les unes que les autres. Elles ne s’entoure que des plus belles, la banalité lui est insupportable. Dans le temps, elle avait aussi une Saphir, d’une beauté sans pareille. Personne ne sait ce qu’elle est devenue.

    Mais depuis, la reine l’a oubliée. Elle a d’autres merveilleuses gemmes à contempler et chérir. Elle aime les caresser, les embrasser, les serrer dans ses bras. Ce sont ses petites poupées à elle. Elles sont si gentilles et si douces. Elles l’aiment aussi, Diamant Bleue n’en doute pas un instant : elles savent la chance qu’elles ont d’être à son service. La reine n’aime rien de plus que d’être touchée et caressée, et aimée par ses merveilleuses perles. Elle leur a soigneusement appris tout ce qu’elle aimait, et maintenant, elles savent exactement comment l’embrasser, la dévêtir et la toucher. Leurs mains et leurs bouches parcourent son corps dénudé avec la délicatesse de plumes. Le bonheur de Diamant Bleu est sans bornes quand ses jolies perles s’occupent d’elles ainsi et elle s’abandonne à leurs mains expertes en frissonnant sous le plaisir qu’elles lui apportent.


    2 commentaires
  • Drabbles écrit dans le cadre de la "Soirée Drabble" du vendredi 13 novembre 2015 du forum de la Ficothèque Ardente. Le principe est d'écrire des drabbles de 200 mots ou moins sur des images présentées au cours de la soirée. Le thème de la soirée était "Les coutumes, croyances ou superstitions du monde entier". Certains des personnages m'appartiennent, je préciserais pour chaque drabble ce qu'il en est.

    ...

    La malédiction du chat noir

     

    Fandom : Originale

    Couple : Aurore x Yoann (hétéro)

    Le chat était assis sur la commode comme une statue tout droit venue de l’Egypte Antique. Yoann n’était pas du genre superstitieux mais cet animal aussi noir que l’enfer et aux yeux dorés le mettait mal à l’aise. Il avait même du mal à se perdre dans la douceur des baisers et des caresses d’Aurore. Pourtant, d’habitude, il ne se laissait pas distraire, fichu vendredi 13...

    Centré sur l’animal, il trébucha dans le tapis et manqua entraîna sa compagne droit dans le mur, littéralement parlant. Il se secoua : une fois dans la chambre, il serait à l’abri du regard du chat. Il claqua la porte d’un coup de pied bien placé et se sentit aussitôt soulagé. Il tripota le bouton du jean de sa dulcinée pour l’en débarrasser au plus vite, son ardeur renouvelée. Néanmoins, ladite ardeur l’était peut-être un peu trop car la jeune femme trébucha dans son jean en tas à ses pieds et ils s’étalèrent cette fois sans pouvoir se rattraper.

    Aurore éclata de rire et continua tout de même à les débarrasser de leurs vêtements gênants. Le jeune homme songea que s’il était vraiment malchanceux ce jour-là, ce n’était finalement pas si grave au vu du résultat.

    ...

     Enveloppe chanceuse

     

    Fandom : Gravity Falls

    Couple : Stan x Carla (hétéro)

    Quand Stan rentra dans la voiture, Carla poussa un profond soupir en lissant les plis de la jolie jupe qu‘elle avait mise exprès pour lui. Son petit ami tenait dans ses mains une liasse assez impressionnante de jeux à gratter et des feuilles de loto. 

    — Qu‘est-ce que tu vas faire avec tout ça ? gémit-elle.

    — Jouer, pardi, répondit Stan comme si c’était une évidence.

    — Joue avec moi, plutôt…

    Elle lui adressa un sourire suggestif auquel le jeune homme ne put résister. Malgré sa hâte de vérifier s’il avait gagné ou pas, il embrassa Carla comme si sa vie en dépendait. Les choses chauffèrent plutôt rapidement et les deux adolescents oublièrent les jeux en l’espace d’un instant. Malgré l’étroitesse de l’habitacle, Stan réussit à se placer de façon à se retrouver au-dessus de Carla et glissa sa main sous la petite jupe pendant qu’elle déboutonnait avec fébrilité les boutons de son jean.

    — J’aime bien cette jupe, ronronna-t-il, elle est nouvelle ?

    Carla se contenta de l’embrasser avec un sourire mutin et enroula ses jambes autour de ses hanches. Sa petite culotte avait était dégagée depuis un moment et ils profitèrent de leur jeunesse et de leur amour sans se soucier d’être garé dans une rue fréquentée.

     ...

    Vive les mariés

     

    Fandom : Gravity Falls

    Couple : Pacifica x Dipper (hétéro)

    Quand Pacifica attrapa la fermeture éclair de sa robe, elle sentit quelques grains de riz dévaler son dos. Ces trucs s’étaient glissés partout, elle en avait même ôté toute une pluie en ôtant son voile. A ses côtés, Dipper secouait ses chaussures pour en faire tomber quelques-uns sournoisement infiltrés sous ses pieds.

    — On dirait une chasse au trésor, remarqua-t-il en riant.

    — Je me demande jusqu’où j’en ai, répondit pensivement la jeune femme. 

    A sa grande surprise, son mari claqua des doigts et alla refermer la porte de leur chambre où ils s’étaient isolés quelques minutes pour se changer avec la fête donnée après la cérémonie. Il tourna la clé dans la serrure avant de la rejoindre avec un grand sourire.

    — Et si j’essayais de voir ? suggéra-t-il en attrapant un pan de la robe du bout des doigts.

    — Alors, comme ça, tu n’attends même pas la nuit de noces ? 

    Pacifica fit mine de le repousser mais elle le laissa achever de descendre sa fermeture éclair et la robe tomba au sol dans un délicat frou-frou. Dipper fit courir ses doigts sur la bordure du soutien-gorge de sa femme. Celle-ci s’empara de sa ceinture et le tira avec elle sur le lit. 


    2 commentaires
  • Drabbles écrit dans le cadre de la "Soirée Drabble" du 16 janvier 2015 du forum de la Ficothèque Ardente. Le principe est d'écrire des drabbles de 200 mots ou moins sur des images présentées au cours de la soirée. Le thème de la soirée était "Les Amériques du nord ou centrale exceptés les USA". Les personnages des drabbles ne m'appartiennent pas.

    Sable brûlant

    Fandom : Pokémon

    Couple : White/Touko/Ludvina x Trio des Ombres

    Rated : M

    La mission de White l’entraînait aux quatre coins d’Unys. Le désert Délassant  aurait pu être une destination comme une autre si elle n’avait pas croisé la Team Plasma. Et son diabolique Trio des Ombres. Bien qu’elle se soit dissimulée dès qu’elle les avait aperçu, elle s’était su repérée. « On » allait pas tarder à venir la trouver, et son intuition avait été juste. 

    Entre deux dunes, elle avait soudainement senti deux bras la plaquer contre un torse résolument masculin et un souffle chatouiller son cou. En l’espace d’un instant, elle était allongée dans le sable, à moitié nue, le corps d’un individu masqué la surplombant. Son amant occasionnel. Son masque cogna son visage alors qu’il se penchait pour l’embrasser. Ils n’avaient pas beaucoup de temps, ils le savaient tous les deux et ils ne le perdaient pas. Rapidement, ils se fondirent l’un dans l’autre et leurs mouvements se firent fébriles. Ils atteignirent l’orgasme et presque aussitôt, son amant masqué disparut telle l’ombre qu’il était, comme d’habitude sans avoir prononcé le moindre mot, émis le moindre son. 

    White se rhabilla en silence, se demandant ce qui la poussait à continuer cette relation malsaine, où il n’était pas la moindre question de tendresse.

    L'endroit maudit

    Fandom : Saint Seiya

    Couple : Saori/Athéna x Kanon des Gémeaux

    Rated : M

    La plage qui menait au Cap Sounion était probablement le pire cauchemar de Kanon. Il revivait sans cesse en songes le jour maudit où son frère l’avait enfermé dans cette odieuse prison. Il revivait la moindre émotion, la moindre sensation de son emprisonnement. Il se sentait mourir, encore et encore. En général, il se réveillait en hurlant, le corps recouvert d’une sueur glacée.

    Néanmoins, ses nuits étaient parfois accompagnée. Il réveillait sa compagne de ces nuits-là en même temps que lui et, invariablement, celle-ci se blottissait contre lui pour lui apporter le réconfort. Il pouvait rarement résister à l’attrait de ce corps qu’il adorait et il oubliait ses cauchemars en lui portant une attention toute particulière.

    L’aimer et la cajoler lui faisait oublier sa peur et sa tension. Il l’aimait éperdument et s’il ne se permettrait jamais de lui dire - elle était déesse, après tout ! - il essayait de lui montrer en lui procurant autant de plaisir qu’elle lui en donnait. Le contact de sa petite main sur son sexe embrasait son corps, faisait pétiller son sang et il se retenait de manifester son bonheur trop bruyamment pour ne pas être entendu. Il n’avait droit qu’à ça, mais qu’est-ce que c’était bon !

    Au milieu de l’histoire

    Fandom : Pokémon

    Couple : Aurore/Dawn/Hikari x Cynthia/Shirona

    Rated : M

    L’intérêt d’Aurore pour l’histoire lui provenait de Cynthia. La belle championne était avant tout une historienne passionnée et elle lui avait appris beaucoup de choses, et pas seulement en vieilles ruines. Dans celles abritant les mystérieux Zarbis, elles aimaient se retrouver pour discuter, échanger des informations sur l’actualité, combattre…

    Et profiter l’une de l’autre, aussi. Il y avait si peu de monde qui poussait jusqu’aux ruines qu’elles se savaient seules la majorité du temps. Allongées sur l’herbe moelleuse devant le site, elles échangeaient des caresses érotiques au milieu de soupirs de bonheur. Elles se voyaient se rarement que le moindre moment intime était précieusement savouré. Souvent, elles avaient du mal à se débarrasser des admirateurs de la maîtresse de la ligue. Aujourd’hui, elles n’étaient que toutes les deux et en profitaient sans vergogne. 

    Etourdie de plaisir, Aurore leva alors les yeux et poussa un cri étranglé. Simultanément, elle se redressa et attrapa leurs habits au hasard pour les en couvrir précipitamment, les joues écarlates.

    Finalement, elles étaient bien de voyeurs, même s’ils n’étaient pas ce qu’elles pensaient. En effet, les Zarbis voletaient paresseusement autour de leurs ruines, juste au-dessus d‘elles.

    Parce qu'il est le héros !

    Fandom : Hetalia

    Couple : Amérique x Biélorussie 

    Rated : M

    Cuba avait offert des cigares de son cru à Amérique, prétextant un début de réconciliation. Las ! Evidemment, le héros du monde ne pourrait pas supporter le tabac aussi fort, Biélorussie le savait. Elle essaya de l’en dissuader, mais Amérique restant un homme, il voulait évidemment ne pas perdre la face. Une remarque « innocente » n’y était évidemment pas pour rien. Natalya avait jeté son frère plus trop chéri dehors mais le mal était fait.

    Et Amérique en train de suffoquer au sol.

    La jeune femme se précipita et, alternant grandes gifles et bouche-à-bouche, réussit à faire passer son malaise à son petit-ami. Les cigares terminèrent dans l’évier : elle était sûre qu’il ne pourrait plus les utiliser ! Elle revint finalement dans leur salon ou Amérique se nettoyait le gosier à grands coups de soda.

    _ J’ai cru mourir, couina-t-il.

    _ Je te l’avais bien dit.

    La remarque le vexa, elle le vit. Avec un sourire mauvais, elle s’approcha de lui d’une démarche prédatrice et entreprit de lui enlever sa veste d’aviateur. Le tee-shirt suivit le mouvement.

    _ Peut-être que je t’écouterais si tu me fais ça avant mes conneries, glissa Amérique, opportuniste.

    Biélorussie sourit : ce n’était franchement pas une mauvaise idée.

    Le charme de Cuba

    Fandom : Hetalia

    Couple : Cuba x Liechtenstein

    Rated : M

    La petite Liechtenstein avait bien grandi. Avait-elle fini par avouer ses sentiments à Suisse de qui elle était amoureuse depuis longtemps ?

    Que nenni ! En devenant une belle jeune femme, la blondinette avait attiré de nombreuses convoitises mais, à la grande surprise de tous, l’élu de son cœur avait été Cuba ! Les rumeurs étaient allées bon train quand le massif et viril cubain avait commencé à s’afficher avec la frêle et délicate Liechtensteinoise. Suisse s’était chargé de faire taire tout ce petit monde.

    Tout le monde ignorait donc les raisons pour lesquelles Lily avait choisi Cuba et personne n’osait demander. Le grand frère prompt à la gâchette était toujours bien trop près des langues de vipère. Ainsi, Lily ne pouvait pas décrire à quel point son fiancé était doux et attentionné envers elle. Qu’il la regardait comme si elle était le plus précieux trésor au monde. Qu’à chaque fois qu’il la touchait, elle se sentait comme une rose de cristal entre ses mains puissantes, qu’il était capable de l’emmener au septième ciel avec une tendresse et une volupté extraordinaires.

    Et puis, au fond, elle gardait ça pour elle avec une pointe de jalousie. Cuba était à elle et à elle seule !

    Un palais rien que pour toi

    Fandom : Hetalia

    Couple : Canada x Ukraine

    Rated : M

    Entre deux nations habituées au froid, Canada et Ukraine semblaient faits pour s’entendre. Et en effet, leur couple marchait à merveille et ne voyait aucun nuage ! Matthieu gâtait sa petite amie qui lui apportait une tendresse infinie. Ils vivaient leur passion dans leur coin, tous deux trop discrets pour attirer l’attention. Des fois chez l’un, des fois chez l’autre, ils étaient cette fois au Canada. La jeune homme avait une surprise pour l’élue de son cœur. 

    Celle-ci, les yeux bandés, marchait de manière hésitante vers une direction que seul Matthieu connaissait.

    _ C’est encore loin ? Demanda-t-elle.

    _ Presque, la rassura-t-il. Tu vas adorer !

    Finalement, il les arrêta tous les deux et ôta le bandeau. La jeune femme poussa une exclamation de pur ravissement en découvrant le palais de glace. Canada glissa sa main dans la sienne.

    _ On ne construit plus de palais comme avant, lui confia-t-il, mais je voulais t’offrir celui-là. Il fondra au printemps, mais on peut toujours en profiter cette hiver.

    _ Commençons maintenant ! 

    Et Ukraine n’attendit pas un instant pour entraîner son fiancé à l’intérieur du château afin qu’ils puissent en « profiter ». Matthieu songea furtivement que l’ardeur de sa compagne pourrait bien faire fondre leur château avant l’heure…

    Le maître du Triangle

    Fandom : Saint Seiya

    Couple : Saori/Athéna x Kanon des Gémeaux 

    Rated : M

    Saori connaissait la légende du Triangle des Bermudes. Evidemment, qui ne la connaissait pas ? Ce que les gens ignoraient cependant, et qu’elle savait, c’était qu’un homme en était le maître. Il s’agissait de Kanon, chevalier à la double casquette : un instant servant d’Athéna porteur de l’armure d’or des Gémeaux, la seconde suivante, Marina défendant à cœur l’Océan Pacifique et Poséidon.

    Oh, il n’était plus soumis à Poséidon, évidemment, elle savait qu’il lui était fidèle. Cette dualité provenait de son caractère même, héritage des Gémeaux, évidemment. Était-elle la seule à avoir remarqué ce changement subtil ? Il ne devenait le Marina que lorsque ses intentions à son égard devenaient…licencieuses. 

    Elle s’avouait à sa grande honte qu’elle n’y résistait pas. Respectant son vœu de chasteté - elle y tenait - , Kanon la touchait comme jamais un autre homme ne pourrait la toucher et lui faisait connaître des plaisirs inimaginables. Ses doigts experts se faufilaient dans ses endroits les plus intimes et la faisait gémir sourdement et se tordre sous une chaleur torride. Petit à petit, elle avait surmonté ses appréhensions pour le toucher, aussi, et lui rendre le plaisir qu’il lui procurait.

    Souvent, elle se prêtait à rêver d’être une femme normale pour lui avouer ses sentiments.

    De nouveau

    Fandom : Pokémon

    Couple : White/Touko/Ludvina x Trio des Ombres

    Rated : M

    De nouveau, ils se retrouvaient et de nouveau, ils faisaient ce pour quoi il venait. White doutait cependant : quelque chose lui semblait différent dans son amant masqué. Avait-elle raison depuis le début, ne faisaient-ils - tous les trois - que jouer avec elle et s’alterner son corps ? Ou alors, son amant était-il nerveux ou plus avide ce jour-là ? Il se montrait particulièrement audacieux, embrassant chaque parcelle de son corps, s’amusant à l’emmener au bord de l’orgasme rien qu’avec ses doigts, mordillant ses seins et faisant durer indécemment le plaisir.

    White n’était plus que sensation, son corps la brûlant délicieusement, ne pouvant retenir ses gémissements de plaisir. Le sol froid et dur sous son dos n’était plus qu’un vague souvenir et quand il la pénétra enfin, elle poussa un cri puissant. Peu importait après tout qu’il n’y en ait qu’un ou les trois, elle adorait ce qu’elle vivait en cet instant et n’échangerait cet instant pour rien au monde. Elle s’agrippa à lui quand il commença ses va-et-vient vigoureux en elle. Décidément, son amant n’agissait pas comme d’habitude mais elle était loin de s’en plaindre. Ses gémissements de bonheur résonnèrent dans la grotte alors que lui n’émettait toujours pas le moindre son.

    Fin de soirée

     

    Fandom : Saint Seiya

    Couple : Saori/Athéna x Kanon des Gémeaux

    Rated : M

    Il était tard, l’hôtel se vidait, Saori n’en pouvait plus. Ses escarpins à talons la mettaient à la torture, sa robe hors de prix pesait lourd sur son corps frêle. Elle prit congé des derniers invités et quitta la réception. Son protecteur de la soirée, Kanon, la suivit comme son ombre. 

    Ils entrèrent ensemble dans sa suite et elle s’autorisa un soupir de soulagement. Kanon l’entoura doucement de ses bras et la conduisit jusqu’à l’immense lit qui trônait au centre de la pièce. Il lui adressa un sourire tendre qui la fit frissonner en lui ôtant délicatement ses escarpins et massant ses pieds douloureux. Elle se sentit rougir, faisait-il donc si chaud dans cette chambre ou avait-elle simplement des idées déplacées ?

    Elle n’était pas la seule à avoir des idées déplacées, constata-t-elle, quand Kanon se redressa légèrement pour poser un baiser sur ses lèvres. Les mains habiles du chevalier s’occupèrent de la débarrasser de sa robe et il la coucha dans le lit. Lui resta soigneusement hors des draps pour ne pas déraper. Lentement, il commença à parcourir son corps délicat de ses mains fermes et Saori se laissa aller à ses caresses sensuelles, sachant qu’elle n’aurait que peu de répit dans les jours à venir.

    Dreadlocks

    Fandom : Hetalia

    Couple : Cuba x Liechtenstein 

    Rated : M

    Lily s’observa sous toutes les coutures dans le miroir, n’arrivant pas à déterminer si elle aimait ou si elle détestait ce qu’elle voyait dans le miroir. Cuba avait décidément un style très particulier qui ne pouvait certainement convenir qu’à lui. Les vêtements incroyablement colorés et les énormes lunettes de soleil donnaient un drôle d’effet sur elle. Néanmoins, elle sourit à son reflet : il était amusant d’oublier les formalités, ne serait-ce qu’un instant. Elle parada devant le miroir en prenant des poses soit lascives, soit grotesque, et riait toute seule de sa bêtise.

    Son petit ami entra au moment où elle effectuait un déhanché qu’elle espérait érotique. S’il fut stupéfait l’espace d’une seconde, il s’écroula bien vite dans un fou rire irrésistible. Lily se débarrassa aussitôt de la perruque à dreadlocks en s’empourprant. 

    _ Ne ris pas ! Se vexa-t-elle en sautant sur le lit pour se placer à califourchon sur lui.

    Cuba cessa aussitôt de rire et lui attrapa les hanches avec un air gourmand.

    _ Tu sais que tu étais super sexy comme ça ? Lança-t-il.

    Il l’embrassa en faisant courir ses mains sur son corps gracile.

    _ Mais je te préfère quand même quand tu n’as rien sur toi…

    Dernière fois

    Fandom : Pokémon

    Couple : White/Touko/Ludvina x Trio des Ombres

    Rated : M

    Le château illégal construit par la Team Plasma était désert. La bataille avait fait de nombreux dégâts au splendide édifice et White marchait en faisant attention aux nombreux débris jonchant le sol. Elle était seule.

    Ou du moins le croyait-elle. Elle ne comprit qu’elle était observée que quand la porte d’une chambre s’ouvrit lentement quand elle passa devant. Sans hésiter, elle entra et la porte se referma. Elle était habituée à ce rituel, depuis le temps.

    Deux bras l’enlacèrent par derrière et elle fut plaquée contre un torse musclé. L’étreinte dura longtemps, plus longtemps que d’habitude et son cœur s’accéléra. Ce n’était pas du désir, mais de l’appréhension. Elle se doutait que la situation était cette fois inhabituelle.

    Son amant masqué l’allongea sur un lit un peu poussiéreux, l’embrassa, la caressa longuement, doucement, comme s’il voulait graver ce moment dans leurs mémoires à tous les deux. Il la déshabilla respectueusement et lui fit l’amour avec une tendresse qu’elle ne lui avait jamais connue. Était-il possible qu’il se soit attaché à elle, à force ? 

    Elle n’osa pas manifester son plaisir trop bruyamment, de peur de briser la magie de l‘instant. Elle se doutait que c’était la dernière fois qu’elle le - ou qu’elle les - voyait. 

    Jeux "d'enfants"

    Fandom : Saint Seiya

    Couple : Saori/Athéna x Kanon des Gémeaux

    Rated : M

    Une visite diplomatique avait été organisée avec les représentants d’Asgard pour consolider les relations entre les temples. Saori profita d’un temps de pause dans les réunions pour marcher au milieu des plaines enneigées. De la neige à perte de vue…Elle adorait ça !

    Discrètement, elle se pencha et confectionna une boule de neige. Kanon avait relâché un peu son attention : il profitait d’être à l’extérieur pour fumer une cigarette. La boule de neige s’écrasa avec une précision redoutable sur son visage, lui faisant lâcher la clope.

    _ Oups, fit Saori qui n’avait pas eu l’intention d’être aussi adroite.

    Elle poussa un petit cri quand le chevalier s’avança vers elle avec un air faussement menaçant mais ne chercha pas à s’enfuir. Quand il l’attrapa, elle le laissa faire quand il la débarrassa de son manteau et l’étala dans la neige pour l’y allonger. Il faisait un froid terrible, mais il se chargerait de la réchauffer efficacement, elle en était sûre. Ses mains glacées se posèrent sur son corps et elle cria à nouveau, mais cette fois, de froid. Il ricana.

    _ Vous l’avez mérité, ô Athéna, susurra-t-il avant de poursuivre sa douce torture.

    Saori se laissa complètement aller aux caresses érotiques de son chevalier.

    Le Marina

     

    Fandom : Saint Seiya

    Couple : Saori/Athéna x Kanon des Gémeaux

    Rated : M

    Kanon était étonnement à l’aise en milieu aquatique. Était-il plus Marina que Chevalier d’Or ? Saori se posa la question en voyant le grec nager à la perfection. Elle le dévorait des yeux alors qu’il faisait quelques longueurs. Il l’avait emmenée dans cet endroit magnifique - et isolé - avec une idée derrière la tête, probablement. Pourquoi exhiberait-il son torse musclé et dégoulinant d’eau devant elle, sinon ?

    Il la rejoignit d’une démarche conquérante et elle se mordit la lèvre en sentant des idées licencieuses lui venir en tête. Le chevalier était arrivé à ses fins sans même faire un effort. Il s’allongea près d’elle, sur les serviettes qu’il avait pensé à emporter et fit mine de pas remarquer son regard posé sur lui.

    Saori décida qu’il s’agissait là d’un outrage très grave à sa personne. D’un mouvement souple, elle s’installa sur le torse du beau chevalier et pesa sur son estomac. Celui-ci ouvrit les yeux.

    _ Tu ne croyais tout de même pas faire une sieste ? Le tança-t-elle. Occupe-toi de moi ! 

    _ Et si c’était toi qui t’occupait de moi, pour une fois ? Proposa Kanon.

    Saori considéra l’idée un instant avant de sourire. Sans plus tarder, elle s’attela à s’occuper délicieusement son bel amant.

    Provocation

     

    Fandom : Hetalia

    Couple : France x Angleterre

    Rated : M

    _ C’est vil de te part de m’avoir emmené ici, grogna Angleterre.

    _ Je ne vois pas du tout de quoi tu parles, mon lapin, chantonna France en ouvrant sa valise.

    Ils avaient pris l’avion la veille et après de longues heures de vol, avaient finalement posé le pied sur le sol américain, dans une ville nommée Cap-Breton. Arthur connaissait bien sa géographie, il savait qu’une ville du pays de son éternel rival et amant portait le même nom. C’était une provocation !

    Et la provocation, ça se payait, foi d’Arthur Kirkland ! L’anglais oublia le déballage de sa valise pour le moment et se dirigea vers le français à pas de loup, avec une mauvaise idée derrière la tête. Néanmoins, France se tourna juste au moment où il arrivait à sa hauteur et l’emprisonna entre ses bras.

    _ Tu espérais me faire quelque chose, mon lapin ? Rit le français.

    _ Lâche-moi tout de suite ! Eructa Angleterre, vexé. Je ne suis pas ton lapin !

    Tous deux tombèrent sur le lit, l’anglais était sûr que son rival l’avait fait exprès. Néanmoins, les mains de ce dernier sous sa chemise lui coupèrent toute velléité de rébellion. Il trouverait bien un autre moment pour se venger.


    2 commentaires
  • Drabble écrit dans le cadre de la "Soirée Drabble" du 11 avril 2014 du forum de la Ficothèque Ardente. Le principe est d'écrire des drabbles de 200 mots ou moins sur des images présentées au cours de la soirée. Le thème de la soirée était "Les endroits insolites". Les personnages d'Hetalia ne m'appartiennent pas.

    Fantasme inavoué

    Fandom : Hetalia

    Couple : Amérique/Alfred x Biélorussie/Natalya

    Rated : M pour lime

    Amérique avait hurlé de joie en apercevant ce lit dans une publicité à la télévision. Biélorussie, beaucoup moins. Mais envers et contre tout, son amant aimait les hamburgers plus que sa propre vie - il lui avait assuré qu’il les aimait moins qu’elle, heureusement pour lui - et il lui fallait cet objet.

    Amérique avait donc investi dans un lit hamburger. Quand on le regardait de loin, on voyait un hamburger géant en tissu. C’était franchement perturbant, songeait la slave, mais son petit amant s’était empressé de l’attirer à l’intérieur pour l’étrenner.

    Était-ce la joie de posséder un lit à l’image de sa plus grande passion, mais le jeune homme se montra particulièrement entreprenant et fougueux. Ce n’était pas pour déplaire à Biélorussie : elle pouvait bien sacrifier au ridicule de dormir dans un lit-hamburger si les performances de son amant se développait dans le bon sens grâce à ça.

    Après lui avoir fait l’amour comme un fou, Alfred roula sur son nouveau lit en tenant sa petite amie entre ses bras. Il fourra son nez dans la chevelure platine et soupira d’aise.

    _ En fait, avoua-t-il tout bas, j’avais toujours rêvé faire l’amour dans un hamburger…

     

    _ C’est dégueulasse, décréta Natalya.


    1 commentaire
  • Drabbles écrit dans le cadre de la "Soirée Drabble" du 11 avril 2014 du forum de la Ficothèque Ardente. Le principe est d'écrire des drabbles de 200 mots ou moins sur des images présentées au cours de la soirée. Le thème de la soirée était "Les endroits insolites. Les personnages des drabbles suivant m'appartiennent.

    Indiscrétion

    Fandom : Original

    Couple : Aurore Durand x Ioan Bucatar (Original Character)

    Rated : M pour lime

    Aurore n’avait pas été franchement emballée en apercevant la chambre coincée dans un tube dans laquelle elle était censée passer la nuit. « Qu’allaient-ils bien pouvoir faire là-dedans ? » avait-elle pesté devant l’exigüité des lieux.

    Au final, la place qu’ils avaient était parfaitement suffisante. Le lit était grand, tout à fait convenable. De temps en temps, un bras ou une jambe heurtait les cloisons arrondies, preuve s’il était besoin qu’ils remuaient beaucoup. La petite lucarne au-dessus de leur tête laissait filtrer suffisamment de jour pour qu’ils n’aient même pas besoin d’allumer la lumière. Finalement heureuse, Aurore se laissa aller aux caresses aventures de son petit ami. Elle savoura les caresses et les baisers intimes sur son corps avec de profonds soupirs de satisfaction, le laissant voguer jusqu’à son bas-ventre sans chercher à l’arrêter.

    Quand les doigts agiles du garçon effleurèrent son intimité, gémissante, elle se cambra en arrière, et ses yeux se posèrent par hasard sur la fenêtre au plafond. Malgré ses sens engourdis par le désir, elle y distingua une ombre, comme si une personne fort peu délicate observait leurs ébats à travers la vitre.

    La jeune femme poussa un hurlement horrifié et s’empressa de ramener le drap sur leurs corps.

    Dans les catacombes

    Fandom : Original

    Couple : Camille Jonzac x Nina Lance (Original Character)

    Rated : M pour lemon

    Ils n’avaient rien remarqué de particulier dans leur ronde au milieu des souterrains quasi-inexplorés des catacombes. Camille avait envoyé un message prévenant qu’ils prenaient le chemin de retour : le réseau passait très mal ! Avec un étrange sourire, Nina s’était rapprochée de lui, sans un mot.

    Mais Camille connaissait sa future femme : elle avait une idée derrière la tête.

    Et en effet, il s’était rapidement retrouvé entraîné dans une des nombreuses alcôves qui jalonnaient les murs de pierre, le corps de Nina pressé contre le sien, leurs lèvres scellées et leurs mains parcourant leurs corps sous leurs vêtements. Camille ne pouvait jamais rien refuser à sa compagne, et le désir qu’il éprouvait pour elle avait de toute façon balayé toutes ses réticences. Ce n’est pas comme s’ils risquaient de se faire surprendre, non plus…

    Les pantalons furent vite déboutonnés, et Nina enroula l’une de ses jambes autour des hanches de son fiancé, fermement agrippée à ses épaules larges. Impatiente, elle le glissa en elle sans attendre et ils gémirent à l’unisson. Camille empoigna les fesses de sa bien-aimée autant pour la soutenir que pour lui faire l’amour avec ardeur. Les mouvements étaient saccadés du fait de la position inconfortable mais le plaisir était au rendez-vous. 

     

    Aventure sous-marine

    Fandom : Original

    Couple : Tiffany Rohan x Malo (Original Character)

    Rated : M pour lime

    Tiffany émergea de l’eau et aspira l’air avec avidité. Son abruti de petit ami allait finir par la noyer à toujours vouloir le faire sous l’eau. A moins qu’il pense faire ça sur son cadavre…Le garçon émergea à son tour de l’eau, tout sourire et lui adressa un sourire éblouissant. 

    _ Taré ! Cracha-t-elle avec une hargne un peu affaiblie.

    Le garçon se propulsa vers elle avec élégance et ses bras se refermèrent sur Tiffany qu’il étreignit avec passion. Leurs lèvres se trouvèrent comme par enchantement, leurs corps s’épousant comme s’ils étaient faits l’un pour l’autre. Malo, plus à l’aise que son amante dans le milieu aquatique, l’aidait à se maintenir au-dessus de l’eau. La différence de races entre eux n’étouffait pas le désir qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre, et l’habitude leur avait fait trouver des moyens détournés pour se donner du plaisir ensemble.

    Etroitement enlacée, Malo taquinait l’entrejambe de la jeune femme qui haletait sous le plaisir procuré. Pour lui autoriser un accès toujours plus profond, elle s’enroula autour de lui, la tête rejetée en arrière. Ses gémissements embrasaient le corps de Malo qui ressentait presque autant de plaisir que son amante rien qu’en l’écoutant.

    Un cri échappa à la jeune femme.

     

    La gare abandonnée

    Fandom : Original

    Couple : Aurore Durand x Ioan Bucatar (Original Character)

    Rated : M pour lemon

    Aurore tremblait, et ignorait si cet état était dû au plaisir intense que lui procurait Ioan ou à l’endroit où ils faisaient l’amour. Son fou de petit ami adorait les endroits insolites, et il n’avait pas trouvé mieux qu’une gare abandonnée, en pleine nuit, comme nouvel endroit insolite. Elle était morte de trouille, mais la plaisir parvenait presque à lui faire oublier où elle se trouvait.

    La sensation du corps de Ioan dans le sien était toujours aussi grisante. Elle s’accrocha à la couverture qu’il avait étalé pour leur ébat en se cambrant, gémissante. Comme émoustillé par l’endroit, Ioan allait et venait en elle avec fougue, la déconnectant totalement de tout ce qui l’entourait. Ses mains avaient empoignées les hanches d’Aurore faisait onduler au rythme de ses coups de reins pour s’enfoncer toujours plus profondément. Les mouvements de Ioan se firent plus rapides, et plus profonds encore, si seulement c’était possible.

    Le bas-ventre d’Aurore brûlait d’un feu ardent, d’un feu qui grandissait de secondes en secondes, parcouru de délicieuses décharges électriques de plaisir. 

    Leurs corps s’embrasèrent alors que le plaisir atteignait son apogée. Où qu’ils se trouvent Ioan parvenait toujours à amener sa petite amie où il le voulait.

     

    Cavalcade

     

    Fandom : Original

    Couple : Aurore Durand x Ioan Bucatar (Original Character)

    Rated : M pour lemon

    La porte tremblait à chaque fois que les fesses d’Aurore en rencontrant le panneau, au rythme des coups de reins de Ioan. Une fois de plus, il avait trouvé un endroit parfaitement bizarre pour eux, mais au moins, il faisait jour. Il s’agissait cette fois d’un vieux moulin à l’abandon, et elle s’était demandé comment il l’avait trouvé avant qu’il ne l’embrasse et qu’elle oublie tout le reste.

    Un étrange craquement résonna dans le vieux moulin et elle ouvrit les yeux, inquiète. Ioan semblait n’avoir rien remarqué : les yeux fermés, il continuait à lui faire l’amour. Ses mouvements à l’intérieur d’elle lui firent oublier le bruit. Elle rejeta la tête en arrière, nota vaguement que de la poussière tombait du plafond éventré mais son petit ami accéléra le rythme, la sentant distraire. Il pétrit ses fesses avec fougue et se tendit brutalement dans un cri, atteignant l’orgasme.

    Aurore n’avait pas eu cette chance. Une ombre étrange, comme une brume à silhouette humaine, était passée devant ses yeux, la coupant dans son élan. Avec un cri affreux, elle repoussa Ioan et rassembla rapidement ses vêtements en couinant et sautillant de peur. 

    _ Plus jamais je n’irais dans un de tes endroits louches ! ! Hurla-t-elle en s’enfuyant.

     

    La mémoire d’un dieu

     

    Fandom : Original

    Couple : Kristina Laborde x Un dieu (Original Character)

    Rated : M pour lime (très très soft)

    Elle ne devait plus être choquée des prouesses qu’était capable d’imaginer le dieu pour l’impressionner. Un lit à baldaquin aux draps immaculés, dans le lit d‘une rivière, dans une forêt, ce n’était rien pour lui. Il était capable d’encore plus fort.

    Elle était néanmoins touchée de ce qu’il faisait pour lui plaire.

    Enlacés au milieu de ce paysage enchanteur, ils profitèrent d’un confort parfaitement incongru au beau milieu de la nature. Cela faisait sourire Kristina qui embrassait Léonard aussi fort que possible. Elle voulait lui faire passer tout l’amour qu’elle ressentait pour lui, ainsi que sa reconnaissance de l’avoir auprès d’elle à ce moment précis. Les dieux étaient immortels, elle serait vieille et fatiguée en un clin d’œil à ses yeux, alors que lui continuerait à vivre pour l’éternité, jeune et beau.

    Elle l’aimerait jusqu’à la fin de ses jours - quel homme pouvait rivaliser avec un dieu ? - mais lui l’oublierait vite. Il aimerait d’autres femmes, et elle ne serait qu’un souvenir, s’il arrivait à se souvenir d’elle.

    Elle connaissait la cruelle destinée des mortels amoureux de dieux. Elle souffrait mais faisait avec. 

    Pour l’instant, son dieu l’aimait, elle, et c’était tout ce qui comptait. Elle oublia qu’elle était mortelle et profita du moment.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique