• Mauvais élève ?

    Os écrit dans le cadre des jeux et défis de la Ficothèque Ardente. Il fallait écrire un texte sur le thème du parfum. 

    Citation : 

    "Où doit-on parfumer ?", me demandait une jeune femme.

    "Là où vous voulez être embrassée.", lui ai-je répondu. 

    Attribuée à Coco Chanel.

    Contraintes :

    Rédigez un PWP en 800 mots maximum

    Mots interdits : Peau, flacon, respiration

    Mots obligatoires : Boucle, laine, initiation, vase

    Mauvais élève ? (Hétéro)

    Fandom : Original 

    Le vieux pull en laine, qui traîne depuis une éternité sur le lit, chute à cause d’un mouvement trop brusque. Le vase déborde de bâtons d’encens qui diffusent leur fragrance épicée et émoustillent les sens.

    Les bouches se cherchent, se trouvent puis se séparent pour aspirer de l’air régulièrement : il faut dire qu’Eric et Sarah sont les champions des ébats sportifs. Les mains se joignent et se déjoignent au rythme des caresses ou des besoins de sentir l’autre sous la pulpe des doigts. La jeune femme halète brutalement alors que les doigts de son amant titille son intimité. Il fait jouer sa langue à l’intérieur de ses cuisses, là où il sait qu’elle est le plus sensible et elle perd presque pied. 

    L’envie de s’unir se fait pourtant plus forte que tout et Eric s’allonge entre les jambes écartées de sa compagne qui l’accueille sans réserves. Lentement mais sûrement, il se glisse en elle et tous deux poussent un soupir synchronisés de bien-être. C’est la jeune femme qui débute : avec des roulements de hanche, elle incite son amant à bouger en elle. Celui-ci ne se fait pas prier et après un baiser, débute les mouvements qui les mèneront tous deux au plus grand des bonheurs.

    Une boucle de cheveux est rudement tirée alors que le plaisir submerge les corps. Sarah s’accroche aux draps à s’en blanchir les phalanges alors qu’Eric accélère le rythme de ses va-et-vient. Les deux amants ne retiennent plus leurs manifestations de plaisir et la chambre s’emplit de gémissements et de soupirs.

    L’initiation aux subtilités des parfums a tourné court : Eric fait un mauvais élève. Mais sous certains aspect, il est bien meilleur, songe vaguement Sarah, l’esprit embrumé. 

    A cet instant, son amant donne un coup de rein plus violent et toute pensée déserte son esprit. Dans un cri libérateur, elle se cambre, foudroyée de plaisir.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :